Actualités

Le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) est un dossier patient informatisé partagé et sécurisé qui est défini dans son cadre national de 2010 comme un service permettant à l’ensemble des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge d’un patient atteint d’un cancer, de partager entre eux et avec le patient l’ensemble des documents médicaux de cette prise en charge.

 

ars_na-onco-na

 

Etat d’avancement du DCC (Mai 2020)

Développement outil commun

  • Modification du profil des médecins ;
  • Modification du contenu de la fiche RCP pour l’Oncogériatrie ;
  • Mise à jour des documentations utilisateurs ;
  • Harmonisation visuelle de K-Process ;
  • Ajustement de migration et de mise en production pour les nouveaux 3C utilisateurs.

PPS

  • Réunion de bilan de la phase pilote le 23 janvier. Ajustement à venir et déploiement sur la région à suivre après la fin du confinement des équipes (COVID-19)

Mise en application du RGPD (Règlement général sur la protection des données)

  • Refonte et validation par les utilisateurs des Conditions Générales d’Utilisation (CGU) de l’application à la première connexion et après modification des CGU ;
  • Passage au régime de non-opposition du patient.

Informatisation des fiches RCP d’hématologie de l’ex-Limousin pour alimentation des bases OHL

  • Finalisation des développements des fiches. En attente de la migration du CHU de LIMOGES vers K-Process pour la gestion des RCP (mi 2020).

Migration des données

  • La migration du contenu de toutes les fiches RCP antérieures à l’outil actuel se termine. En attente de la migration du CHU de LIMOGES vers K-Process pour la gestion des RCP (mi 2020).

Accompagnement au changement

  • Dans le cadre de l’accompagnement des équipes au changement, la formation à l’outil K-Process a débuté en ex-Aquitaine et en ex-Limousin auprès des équipes des secrétariats 3C.

Liens avec les systèmes informatiques des établissements

  • Les travaux de généralisation de l’interopérabilité vers les SIH de la région ont débuté avec les établissements volontaires. L’équipe projet ajoute un nouvel établissement dès qu’une interopérabilité est finalisée avec un autre.

Demande nationale

  • Obtention de la certification CDA-R2 Niv.3.

Accompagnement juridique

  • L’accompagnement juridique par un prestataire extérieur est en cours. Il est nécessaire en vue d’un cadre juridique modifié et la complexité du projet, avec la priorisation des aspects d’interopérabilité et du nouveau cadre CNIL (RGPD).

 

ars_na-onco-na