L’outil K-Process

Un outil commun :

k processDéployé en Poitou-Charentes depuis 2009, historiquement pour la gestion des RCP, cet outil se présente sous la forme d’une plateforme web principalement utilisée par les Centres de Coordination en Cancérologie et d’autres acteurs de la prise en charge des patients atteints de cancer.
 
 
K-Process, propriété du Réseau Régional de Cancérologie Onco Poitou-Charentes, a évolué dans le temps, afin d’offrir aux utilisateurs de nouvelles fonctionnalités et services tels que :

  • module PPS
  • compatibilité avec la messagerie sécurisée
  • accès pour certains profils à des tableaux de bord d’activité
  • centralisation de données afin de faciliter leur mise à disposition auprès des registres, structures de dépistage, etc…

En conformité avec l’article L1111-8 du Code de la Santé Publique, l’hébergement des données est assuré dans le respect des directives de l’agrément à l’Hébergement de Données de Santé (HDS).

En 2015, K-Process a permis la gestion de 21 580 nouvelles fiches RCP pour 14 539 patients sur la région Poitou-Charentes.

Depuis début 2016, les équipes du projet DCC travaillent à la migration des données existantes au sein des outils historiques des régions ex-Aquitaine et ex-Limousin en vue de faire de K-Process un outil commun à la région Nouvelle-Aquitaine.

Dans le cadre de cette mutualisation, K-Process évolue avec et s’adapte :

  • pour répondre à des spécificités pré-existantes en ex-Aquitaine et ex-Limousin
  • au Cadre d’Interopérabilité des Systèmes d’Information de Santé (CI-SIS) de l’ASIP Santé
  • en vue de la MSSanté compatibilité et la DMP compatibilité
  • pour répondre aux demandes formulées par l’INCa et la Délégation à la Stratégie des Systèmes d’Information de Santé (DSSIS)

L’ouverture des services de K-Process aux utilisateurs des différentes ex-régions se fera de manière progressive et dans le cadre d’un accompagnement spécifique.

Cette phase de transition, menée sous l’égide de l’ARS, inscrit les évolutions de K-Process dans un développement continu défini par différents chantiers pour la nouvelle grande région.

A terme, le futur Réseau de Cancérologie unique pour la région Nouvelle-Aquitaine sera le relais opérationnel pour le support utilisateur, la maintenance et l’évolution de K-Process avec 3 antennes géographiques.

Les professionnels utilisateurs actuels apprécient :

  • L’accessibilité de K-Process (accès web sécurisé)
  • L’ergonomie de K-Process, qui évolue régulièrement pour répondre au mieux à leurs attentes
  • Le partage sécurisé des données, indispensable pour le suivi des patients dont le dossier est discuté successivement dans plusieurs territoires
  • L’échange d’informations, avec l’envoi des fiches RCP par messagerie sécurisée, et à défaut, l’envoi de notifications
  • La rapidité de validation des fiches, lorsque les RCP ont adopté une utilisation en direct ;
  • L’adaptation de K-Process aux différentes organisations (possibilité de pré-remplissage des fiches par les médecins eux-mêmes, leurs secrétariats ou les secrétariats de RCP, possibilité de saisir des fiches a posteriori…)
  • La fonction statistiques, qui permet à chaque utilisateur de suivre son activité, pour la valoriser dans le cadre notamment des renouvellements d’autorisations ou des enquêtes INCa
  • L’évolutivité de K-Process, dans l’optique de disposer à terme d’un dossier complet de cancérologie (du diagnostic à l’après-cancer)
  • L’accompagnement des utilisateurs, par le réseau régional et en relais les 3C, ainsi que la réactivité dans le traitement des demandes d’évolutions du logiciel, sont également des points perçus très positivement.

 

Quelques vidéos de l’outil K-Process

Les navigateurs validés

Coordonnées des Centres de Coordination en Cancérologie (3C)